Textes d'APF

Stratégie

Agir avec nous

Un nouveau départ.

 

Plus que jamais, nous restons fermes sur nos convictions. Celles qui constituent les trois piliers de notre Charte : le redressement économique de notre pays, la préservation de son identité, et la reprise du pouvoir par le peuple français.

Nous le savons tous, cela passe par une remise en cause fondamentale de la manière dont se construit l’Union européenne : par l'abandon de la monnaie unique, dont les règles nécessaires tuent notre activité économique et nos emplois, la reprise du contrôle total de nos frontières et la restauration de la primauté du droit français sur le droit européen.

Depuis la forfaiture de Nicolas Sarkozy sur le traité constitutionnel en 2005, nous savons que l’aboutissement de nos idées passe par un accord politique avec Marine le Pen. Refuser de coordonner nos efforts avec elle pour mener le combat politique et conquérir le pouvoir, c’est se condamner à l’impuissance. Autrement dit c’est faire le jeu de nos adversaires. Et finalement trahir nos idées. Nous n’avons donc pas d’autre choix dans le cadre démocratique.

Ce choix, Nicolas Dupont-Aignan a malheureusement renoncé à le faire, et ses déclarations de 2012 sont restées sans suite. Après le départ du SIEL de Paul-Marie Couteaux en décembre 2014, nous avons donc présenté de nouveau à Marine le Pen notre proposition de conclure un accord politique pour la prochaine législature. Elle en a accepté le principe.

Pour rendre publique cette discussion, nous avons organisé le 24 février à Paris une conférence de presse, à laquelle Marine le Pen et Louis Aliot ont bien voulu assister.

Vous pouvez en voir les moments essentiels sur une vidéo: notre exposé introductif, les questions posées par les journalistes à nous puis à Marine le Pen, et les réponses qu'elle et nous avons apportées.

le 26 février 2015.

Pour voir la vidéo, cliquer ici.