Les débats d'Agir Pour la France.

Les points de vue exprimés dans cette page n'engagent que leurs signataires. Les positions d'APF
sont arrêtées par les votes des adhérents et sont présentées dans les pages vertes.



Débats d'idées

Débats sur la stratégie

Retour

Les réflexions sur notre démocratie.


Cinq chapitres sur notre démocratie ont été ouverts.

Le premier concerne le fonctionnement interne d'Agir Pour la France. Il est à nos yeux essentiel.
Une des ambitions de la constitution de la Vème république était de donner de nouveaux pouvoirs au Président de la République pour réduire le rôle des partis politiques. Mais ces derniers ont progressivement repris un rôle important, en particulier à cause de la suppression du septennat, qui lie le sort de l'exécutif et du législatif, et de la loi sur le financement de la politique, qui fige le panorama des partis existants.
Dans ce contexte, la démocratie interne aux partis politiques est devenue selon nous une condition nécessaire de la démocratie tout court. C'est également une condition nécessaire pour que les Français reprennent confiance dans la politique. Agir Pour la France s'est doté de règles de fonctionnement originales qui visent ces deux objectifs. Elles suscitent de nombreuses questions qui sont présentées ici.

Face aux dysfonctionnements de notre démocratie, on peut chercher des remèdes dans les changements institutionnels qui pourraient être apportés. L'objet de ce second chapitre est de les présenter et de les évaluer.

Les Français ressentent qu'ils ont été dépossédés du pouvoir politique, et que cela n'est pas dû à l'inadaptation de nos institutions originelles. Ils constatent en revanche l'existence d'une sorte de caste politico-administrative qui monopolise les pouvoirs et qui agit dans un sens contraire à leur volonté. Le troisième chapitre s'intéresse à ce mal typiquement français.

Le quatrième chapitre est consacré au référendum d'initiative citoyenne. Il apparaît comme la seule manière de restaurer la démocratie à ceux qui n'ont pas pensé à agir sur le fonctionnement des partis politiques ou qui ne croient pas que l'on puisse le faire de manière efficace.
Ce type de référendum soulève cependant un certain nombre de problèmes en pratique, qui sont évoqués ici.

Le fonctionnement de notre démocratie ne dépend pas seulement de l'Etat. Les collectivités locales et de nombreux organismes publics jouent aussi un rôle important dans la vie publique.
Le cinquième chapitre aborde des questions concernant ces organismes.